SYLVOTHERAPIE, BAIN DE FORÊT et TREE HUGGING






« Des études scientifiques démontrent que l'énergie des arbres et de la forêt ont un fort pouvoir relaxant, apaisant et anti-anxiogène. La Sylvothérapie serait aussi très bonne pour les personnes en dépression et les enfants souffrant de troubles de l'attention. Au Japon, la sylvothérapie est reconnue comme une technique de relaxation à part entière. »


Pour les initiés, on distingue différentes formes de Sylvothérapie :

  • L’antistress : faire des exercices corporels et de relaxation, pour se libérer des émotions négatives … ou se ressourcer,

  • La récréative : pour libérer la « créativité » qui est en nous. Jouer en forêt, apprendre à connaître les végétaux, par exemple une parfaite initiation à la sylvothérapie consiste à bander les yeux d’un enfant (ou d’un adulte) pour lui faire découvrir les arbres par le toucher et l’odorat,

  • La créative : Photographier des arbres ou les dessiner, ou encore ramasser leurs feuilles et leurs fruits et réaliser des tableaux végétaux avec du bois et des écorces …

  • L’énergétique : Méditer et pratiquer des exercices énergétiques pour retrouver l’énergie vitale en s’imprégnant des bénéfices des arbres,

  • La culinaire : Cueillir des ingrédients naturels et les cuisiner (infusion de feuilles de tilleul par exemple) …

Mais l’essence même de la Sylvothérapie est le BAIN de FORÊT avec, ou pas , un objectif simple mais essentiel de bien‑être. A celui-ci j’aime ajouter le TREE HUGGING, ou l’art de faire un câlin et de communiquer avec les arbres !


Mode d’emploi du BAIN DE FORÊT ET DU TREE HUGGING


- Choisissez votre endroit : privilégiez "les forêts dont les arbres ont poussé de manière naturelle, de tous les âges et de diverses espèces.

- Portez des vêtements couvrant jambes et bras pour se prémunir de la menace des tiques qui envahissent nos forêts.

- Seul(e) ou accompagné(e), ouvrez grand vos sens et votre cœur et commencez par faire le « silence en vous » …

- Et marchez en pleine conscience, en laissant tous vos sens être stimulés et en accepter la sensation sans jugement :

  • Respirez ... et pas que l’oxygène ... sentez les odeurs … toutes les odeurs … "Les arbres émettent aussi des molécules dont des terpènes, molécules odorantes des plantes, que l’homme peut sentir, par les voies olfactives. Elles agissent sur le système nerveux central et produisent des neuromédiateurs telles que la dopamine et la sérotonine (les hormones du bien‑être)" …

  • Regardez … la lumière, les contrastes, les couleurs, particulièrement ce vert dominant de la forêt, une couleur "connue en chromothérapie pour apaiser les émotions" …

  • Touchez les écorces, les mousses et les lichens (certains peuvent occasionner des allergies, mais c’est très rare) … sentez le poids de votre corps, les points d’appui de vos pieds au sol, de vos mains sur les troncs … et respirez !

  • Ecoutez aussi ! les bruissements de l’air entre les feuilles, les oiseaux, les insectes, les rongeurs qui se déplacent … fermez les yeux … vous entendez ?

- Maintenant, choisissez VOTRE ARBRE !. Plus il sera grand, fort, beau … plus il aura d’énergie à vous donner. « Promenez-vous, l’esprit ouvert et dans l’instant présent, laissez-vous guider vers l’arbre. On dit dans ce cas que c’est l’arbre qui vous choisit ».

- Prenez conscience de son enracinement, de sa force, de sa paix et de sa lumière … essayez de percevoir ses qualités ...

- Puis demandez-lui intérieurement la permission de l’approcher puis de l’enlacer. Alors, faites un câlin à votre arbre.

  • "Collez-vous contre lui et enlacez-le. Collez le front ou la joue contre l’écorce. Mettez vos pieds contre les racines si cela est possible. Fermez les yeux. Respirez calmement. Restez dans l’instant présent. Sentez un apaisement, une énergie douce vous pénétrer. Sentez l’écorce de l’arbre contre vos mains. Respirez pleinement. Eloignez-vous lorsque vous le voulez.

  • Une autre technique consiste à se mettre dos à l’arbre. Une main sur le sacrum (bas du dos) paume contre l’écorce de l’arbre. L’autre main paume contre le plexus solaire (haut du ventre, au-dessus du nombril). Reposez l’arrière de la tête contre l’écorce de l’arbre et si possible les pieds entre les racines. Respirez profondément et restez dans cette position 5 min. Ensuite alternez les mains et recommencez (afin de respecter la polarité du corps)"

- Remercier l’arbre ! C’est important, même s’il ne parle pas, remerciez-le !


Ces expériences positives interrogent largement notre relation à l’environnement naturel. Elles sont propices au développement physique et psychique. Des effets immédiats et durables, scientifiquement démontrés par des critères biologiques :

  • Baisse du taux de cortisol, l’hormone du stress, en particulier lors de stress chronique

  • Diminution de la tension artérielle chez des personnes ayant un score un peu élevé

  • Diminution du rythme cardiaque

  • Prévention de certaines maladies

  • Réduction de la fatigue

  • Amélioration des fonctions cognitives

  • Sensation de relaxation, de bien-être, de ressourcement

Pour aller plus loin :

· Les 12 sagesses des arbres, de Vincent Karche, éd. Leduc.s,

· À l’ombre du chêne, de Vincent Karche, éd. Leduc.s,

· Sylvothérapie. Le Pouvoir bienfaisant des arbres, de Jean‑Marie Defossez, éd. Jouvence,

· Bain de forêt. Ces arbres qui nous veulent du bien, de Laurence Monce, InterÉditions,


Sources : https://www.santemagazine.fr/medecines-alternatives/approches-naturelles/sylvotherapie-comment-les-arbres-nous-aident-a-aller-mieux-306879

Auteure : Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste



À l'Affiche
Posts Récents